Rose

Son corps dans un rayon
 flèche couchée sur le sable
 miel sans visage
Lion phosphorescent sur les draps noirs
 Il attend le coquillage
 la cascade tropicale
 le flot végétal
Un oiseau fend les nuages
 sa crinière au vent
 - laiteuse
Sur le raisin le jour serpente
 sublime constellation
 collier d'or en son sein
La Rose n'est pas morte
 Rose, rose, rose
 revenue de l'Espace
 Rose, rose, rose
 revenue de la Nuit
Elle chante maintenant
 l'exil bruyant de la chute
 Elle danse, danse, danse
 l'opéra magnifique
 des étoiles grimpantes

Les commentaires sont fermés.